Millesimes.info

Edition du 10/11/2015
 

VINCENT D’ASTRÉE

Talent

VINCENT D'ASTRÉE

“Nous voulons redonner au terroir ses titres de noblesse”


“Nous sommes en période de reconstruction de l’image du Champagne Vincent d’Astrée, nous explique Patrick Boivin. Nous hésitons entre rester dans une communication de Champagnes classiques, traditionnels ou avoir un discours plus axé sur le luxe. Nous sommes très attachés à notre image “Champagne et Terroir”. Nos Champagnes sont issus de vignes cultivées sur un terroir ancestral très pierreux d’où le nom de Pierry. Nous sommes décidés à mettre en avant la richesse de notre sol et sous-sol. Depuis 6 ans, nous faisons des études agronomiques poussées sur nos sols pour voir les incidences sur nos vins. Plusieurs paramètres entrent en ligne de compte, par exemple, la climatologie différente, les rendements... Pour élaborer de grands vins, il faut changer notre comportement, regarder plus vers le sol. Cela entraîne un grand nombre de conséquences, faut-il enherber ou non, labourer ? Nous voulons redonner au terroir ses lettres de noblesse. Nous sommes en pleine réflexion avec les experts mais aussi avec tous nos vignerons que nous incitons à accepter ces pratiques, plus exigeantes, peut-être. Cela fait partie d’une évolution, nous sommes dans le dialogue, techniquement tout le monde sait faire du Champagne mais faire un Champagne de terroir, c’est autre chose ! De nos jours, les consommateurs recherchent de plus en plus la typicité. On va regarder le prix, l’esthétique de la bouteille, mais ce que l’on retient le plus, c’est le goût. On s’oriente donc de plus en plus vers des soins attentifs au vignoble, limiter les kilos au pressurage, vinifier en foudres, en fûts. On redéfinit tout pour obtenir l’excellence du terroir. Nous avons un savoir-faire mais, nous devons travailler en amont de la vendange, reprendre contact avec la terre, prendre conscience de la richesse de nos sols. Depuis 40 ans, la Champagne a travaillé sur l’homogénéité des vins. Aujourd’hui, les vignerons de Pierry sont motivés pour que leur Champagne ressemble à un Champagne de Pierry et pas aux autres ! Notre démarche actuelle est de retrouver sa propre identité.” - Brut Gouttes d’Or (80% Pinot meunier et 20% Chardonnay) : la robe est jaune or, brillante. Bulle fine avec un cordon de mousse discret et tout en finesse. Le nez est ouvert avec des arômes proches de la pâtisserie (pâte sablée, nougatine) ; puis, des arômes de foin séché, de tabac, d’amande grillée et d’abricot sec apparaissent. Nez très agréable. Bouche gourmande.- Brut Esprit Terroir (50% Chardonnay et 50% Pinot meunier) : robe jaune citronnée avec des reflets verts amande. Effervescence vivante et bien régulière ; des bulles fines donnent naissance à un fin cordon de mousse. Nez riche où se mêlent des arômes de vanille, de cire, de fleurs blanches séchées (tilleul, acacia). Quelques notes d’évolution avec des arômes grillés (brioche, pain) et une touche de café. Bouche friande, fraîche, en finesse avec des arômes d’agrumes frais, de fleurs blanches (acacia). Quelques notes de citron. Vin très subtil avec des arômes frais (fleurs blanches et note citronnée) et des arômes plus évolués (cire, beurre frais). - Brut Cœur de Terroir (100% Pinot meunier): la robe surprend par ses nuances saumonées qui s’associent au jaune franc. La brillance est parfaite et les bulles délicates. Au nez, des senteurs de fruits blancs et jaunes (pêche, poire), quelques notes de fleurs blanches et un aspect minéral (Silex : typique du terroir de Pierry). Ce vin apparaît gourmand en bouche. La fraîcheur de la vinification sans fermentation malolactique contraste avec ces senteurs et donne à cette cuvée toute sa personnalité. - Brut Rosé Rêves d’Été (40% Chardonnay, 40% Pinot meunier, 20% de Coteaux Rouge (Pinot noir) : robe rose clair avec des reflets orangés. Mousse blanche généreuse avec des bulles fines et un cordon persistant. Nez ouvert sur des fruits rouges frais (fraise des bois, cerise) et des fruits confits et macérés (gelée de framboises, cerises à l’eau de vie), légère note de pomme. Bouche charnue, expressive qui ouvre sur des fruits rouges croquants et juteux (cerise) avec des notes confites. La finale en bouche est tout en douceur - Brut Rosé de Saignée (100% Pinot noir) : robe rouge violacée. Mousse généreuse avec des bulles fines et un cordon persistant. Nez ouvert sur des arômes de fruits rouges puis noirs (cerise et mûre), accompagnés par des notes de réglisse. Bouche très gourmande où l’on retrouve les arômes que l’on avait au nez avec des notes de fruits rouges puis noirs, accompagnés de note de réglisse. - Millésimé Empreinte du Temps 2000 (100% Chardonnay) : robe jaune citronnée avec des reflets verts. Effervescence vivante et régulière ; des bulles fines forment un fin cordon de mousse. Nez riche où se mêlent des arômes de vanille, de cire, de fleurs blanches séchées (tilleul, acacia) et de fruits blancs. Quelques notes d’évolution avec des arômes grillés (brioche, pain); Bouche fraîche, en finesse avec des arômes d’agrumes frais, de fleurs blanches (acacia) et des notes citronnées. - Brut Zéro (100% Pinot meunier) : la robe surprend par ses nuances saumonées qui s’associent au jaune franc. La brillance est parfaite et les bulles délicates avec un cordon persistant. Au nez, des senteurs de fruits blancs et jaunes (pêche, poire), quelques notes de fleurs blanches et un aspect minéral (silex : typique du terroir de Pierry). Des arômes d’évolution apparaissent avec le temps. Ce vin apparaît gourmand en bouche. La fraîcheur de la vinification sans fermentation malolactique contraste avec ces senteurs et donne à cette cuvée toute sa personnalité.

   

VINCENT D’ASTRÉE

Direction : Patrick Boivin
Rue Léon-Bourgeois
51530 Pierry
Téléphone : 03 26 54 03 23
Télécopie : 03 26 54 66 33
Email : celliers@vincentdastree.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT SAINT-EMILION
e_saint-emilion.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CHEVAL BLANC (Hors Classe)
TROTTEVIEILLE
HAUT-SARPE
LAROQUE
PIGANEAU
LA TOUR DU PIN FIGEAC
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BÉLAIR
BALESTARD-LA-TONNELLE
CANTENAC
FONROQUE
MAUVINON
LA MARZELLE
CLOS DES MENUTS
CLOS TRIMOULET



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(Clos FOURTET*)
FRANC-LARTIGUE
GROS CAILLOU
GUILLEMIN-LA-GAFFELIÉRE
LA ROSE POURRET
VIEUX-POURRET
PETIT MANGOT
(GRAND-CORBIN-DESPAGNE)
DARIUS
CLOS DES PRINCE
VIEUX-RIVALLON
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FRANC-POURRET
LA GRÂCE-DIEU LES MENUTS
TOUR GRAND FAURIE
CADET-BON*
CLOS DE SARPE
CLOS LABARDE
ORISSE DU CASSE
GRACE FONRAZADE
ROCHEBELLE
CROIX MEUNIER
ROCHER
ADAUGUSTA*
DE LA COUR
LE DESTRIER



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CROIX DE BERTINAT
(GUADET)
(CROIX D'ARMENS*)
LA FLEUR PICON
GUEYROT
HAUT-ROCHER
TOUR SAINT-PIERRE
(GRAND CORBIN MANUEL)
BÉARD-LA-CHAPELLE
BEAURANG
(FONPLEGLADE)
LA GRACE-DIEU
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
PINDEFLEURS
(ROL VALENTIN)
BEAULIEU-CARDINAL*
LA GRAVE-FIGEAC
FRANC-GRACE-DIEU
LAUDES
HAUTES-GRAVES-D'ARTHUS*
LA GARELLE
MANGOT

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château ORISSE du CASSE


La famille Dubois est entrée en viticulture en 1885. Un siècle plus tard, Richard, fils de Jean et Simone Dubois, reprend l'exploitation familiale avec son épouse Danielle. Tous deux sont œnologues. En 1985, l'exploitation grâce à l'amour qui a été porté par les parents de Richard, est en excellent état et présente une belle infrastructure. Dès ce moment là, une philosophie, un plan bien précis : contrôle rigoureux des rendements (avec une mise au régime stricte des vignes), contrôle précis de l'état qualitatif du vignoble, vendange et vinification parcelle par parcelle, cépage par cépage, terroir par terroir, et retour à un élevage raisonnable en fûts. Nous vous laissons apprécier, et on abonde évidemment dans ce sens : “Les Grands Vins de Bordeaux s’éloignent de plus en plus de la tradition, dit Danielle Dubois, du respect des équilibres entre le Terroir, les Cépages, et le Vigneron responsable de l’élevage. En ce qui concerne la qualité, la conceptualisation technologique du vin a permis un grand bond en avant. Hélas, l’arrivée de quelques “gourous” conséquence de la Mondialisation, amène les concepteurs de vin à penser “uniforme”. Qu’il soit de Bordeaux ou de Taïwan, il faut faire le vin selon leurs critères, leurs absolutismes, pour qu’il se vende et se vende cher. Cette vue à court terme, où seul l’intérêt économique dirige, n’est pas pour nous plaire. Nous ne voulons pas de standardisation dans la création d’un Grand Cru. L’élaboration d’un cru n’est pas une industrie, soumise aux normes, ce n’est pas une activité qui souffre de se plier à la lourdeur, à la furie législative, au logo adelphe, aux écotaxes, au numéro de lot etc… Nous avons donc choisi, sur la commune de Saint-Sulpice-de-Faleyrens (le pied de Saint-Émilion), une magnifique croupe graveleuse sur laquelle nous avons, jour après jour, utilisé tout notre savoir-faire ancestral et notre interprétation des usages modernes pour permettre à ce mamelon de nous offrir le plus grand fruit possible ! Enfin, pour respecter au maximum ce grand fruit, nous bannissons tout appareil mécanique (érafloir, pompe, etc…).” Elle a raison et on le voit une nouvelle fois avec son Saint-Émilion GC 2012, bien parfumé (cerise confite, sous-bois), généreux et persistant, un vin tout en rondeur mais de jolie charpente. Excellent 2011, de belle couleur, charnu, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois) et persistants, qui poursuit son évolution comme le 2010, avec ces nuances se définissant par des senteurs de framboise, de fraise des bois, est un vin de couleur profonde aux reflets violacés, aux tanins amples, tout en bouche. Le 2009, aux tanins savoureux, d’une jolie concentration, aux notes de cassis, de cuir et de fumé, est bien corsé et commence à peine à s’ouvrir.  Goûtez Le P du Roy, une cuvée spéciale, avec des touches de fumé et d’épices, aux tanins souples mais puissants, un vin gras et de belle charpente, harmonieux en bouche... Il y a aussi ce Côtes-de-Castillon Arthus, à la tête de son appellation, de très belle charpente, tout en bouche, aux connotations de petits fruits mûrs (cassis, cerise noire…), de cuir et de truffe, un vin dense, complexe comme il se doit, à la tête de son appellation (voir le Classement des Côtes).

Danielle Dubois

33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :05 57 24 72 75
Télécopie :05 40 54 08 01
Email : dubricru@terroirsenliberte.com
Site personnel : www.terroirsenliberte.com

Domaine DENUZILLER


Créée en 1919 par Jean Denuziller, l'exploitation fut développée par son fils Lucien pour devenir en 1986 le Domaine Denuziller, géré par ses petits fils Gilles et Joël. Parfaitement situé au cœur du village de Solutré, le domaine couvre 13,5 ha de vignes dont 11 de Pouilly-Fuissé, 0,50 de St Véran et 2 de Mâcon Solutré. Associant le travail du sol et l'enherbement naturel maîtrisé, on travaille ici dans le respect de l'environnement (aucun engrais chimique, lutte raisonnée, confusion sexuelle...). Le Pouilly-Fuissé Prestige 2012, où l’on retrouve des notes de fleurs blanches et de noisette, est de bouche vive, tout en charme et parfums. Le Pouilly-Fuissé Le Clos 2012, bien élevé en fûts de chêne, suave, avec des nuances de pêche et de tilleul persistantes, est tout en distinction, complexe et rond. Le Pouilly-Fuissé La Frérie 2012, élevé également en fûts de chêne , est très parfumé (agrumes, amande...), avec une finale séduisante et subtilement épicée. Goûtez aussi le Pouilly-Fuissé Astragale 2013, qui sent bon la pomme et la noix fraîche, fin et riche à la fois, de belle robe jaune pâle aux reflets d'or, et le joli Saint-Véran 2013, tout en nuances aromatiques (genêt, poire mûre...), qui emplit bien la bouche, charmeur.

Gilles et Joël Denuziller
Le Bourg
71960 Solutré-Pouilly
Téléphone :03 85 35 80 77
Email : domaine.denuziller@orange.fr

Château LARRAT


La propriété, déjà importante au siècle dernier, constitue un ensemble de 60 ha, d’un seul tenant. Les sols argilo-siliceux et limoneux de ce terroir donnent au vin toute sa richesse. Excellent Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2011, majoritaire en Merlot, le reste en Cabernets, élevé 6 mois en cuves et 12 mois en fûts de chêne, de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez persistant de fruits noirs et d'épices, aux tanins bien enveloppés, un vin de belle matière. Le 2010 (62% Merlot, 27% Cabernet-Sauvignon, 11% Cabernet franc), élevé 6 mois en cuves et 12 mois en fûts de chêne, allie concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, avec ces notes de prune et de fumé. Il y a aussi le Côtes de Bourg rouge 2012, très réussi, au nez puissant et subtil, de belle charpente, aux connotations de petits fruits mûrs (cassis, cerise noire...), de bouche structurée.

Bernard Larrat - Earl Domaine de Grillet
5, Grillet
33710 Pugnac
Téléphone :05 57 68 80 64 et 06 16 60 91 17
Télécopie :05 57 68 82 65
Email : dom.grillet@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-larrat.fr

DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


Éric Marey veille avec amour sur son joli vignoble de 10 ha. Les vins sont élevés en fûts de chêne et sont suivis par un laboratoire durant toute leur évolution. Les vins sont majoritairement vendus au domaine auprès d’une clientèle fidèle de particuliers, et le reste est expédié à la restauration, à des caves à vin, en France comme à l’étranger. Le domaine vous propose en vins blancs : Aligoté, Pernand-Vergelesses, Pernand-Vergelesses Premier Cru "Sous Frétille", et Corton Charlemagne Grand Cru. En vins rouges : Savigny-Lès-Beaune "Les Rouvrettes" Premier Cru, Bourgogne, Pernand-Vergelesses "Les Belles Filles", Les Fichots Premier Cru et Corton Grand Cru. Splendide Corton-Charlemagne Grand Cru 2010, d’une belle harmonie, très élégant, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, suave, riche en bouche (poire, aubépine, pain grillé…), d’une grande ampleur, un vin très prometteur. Le 2009 est gras, aux connotations de fleurs, d’épices et de fruits cuits, un vin de bouche suave, ample, chaleureuse et d’une très longue finale, de belle évolution. Le Corton Grand Cru 2010, remarquable, est intense et chaleureux, bien charpenté, coloré et parfumé, aux connotations de truffe et de griotte mûre, tout en bouche. Beau 2008, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, fondu en bouche, avec des connotations de griotte, de violette et de musc, un vin riche, typé, ample, soyeux. Le Pernand-Vergelesses Premier Cru Sous Frétille blanc 2010, harmonieux, dégage des arômes de fruits blancs et d’amande, un vin d’une belle élégance et d’une grande richesse aromatique en finale. Beau Pernand-Vergelesses Premier Cru Les Fichots rouge 2010, typé, de couleur soutenue, d’une belle charpente, riche et structuré, aux connotations caractéristiques de réglisse, de sous-bois et de cerise mûre. Le 2009, d’un beau rouge foncé brillant, est de bouche intense où dominent le pruneau et le poivre, riche et distingué. Goûtez également le Savigny-Les-Beaune 2010, de robe intense, au nez dominé par les fruits cuits, et le Pernand-Vergelesses Les Belles Filles rouge 2010, parfumé, dense, tout en distinction, aux notes très classiques de cassis et de sous-bois, aux tanins fermes.

Eric Marey
Rue Jacques Copeau
21420 Pernand-Vergelesses
Téléphone :03 80 21 51 71
Télécopie :03 80 26 10 48
Email : domaine-pierremarey@vinsdusiecle.com
Site : domaine-pierremarey


> Nos dégustations de la semaine

CLOS les ARBORIES


C'est à la retraite que M. et Mme Furet ont repris cette propriété familiale dont la vinification se faisait en cave coopérative. Restructuration du vignoble, exclusion des désherbants, travail sous le rang, vignes enherbées. La vendange en cagette et 3 tris sont fait à la main. En 2007, ils investissent dans un chai moderne avec thermo-régulation, salle de dégustation et un équipement identique à celui des grands châteaux.
Tout cela explique ce Bordeaux cuvée Audace 2007, médaille d'Or à Lyon en 2010, issu de vieilles vignes de 65 ans sur terroir argilo-calcaire, un rendement limité de 25 à 30 hl/ha, fermentations en foudre de chêne neuf et élevage 12 mois en barriques de chêne, un vin très classique, un vin riche, au nez intense, de couleur profonde, complexe au nez comme en bouche (pruneau, épices), avec des tanins mûrs et bien fermes à la fois. Le 2008, médaille d'Argent aux Vignerons Indépendants 2011, est charpenté, bien charnu, de robe soutenue, ample en bouche, au nez légèrement épicé, aux tanins fondus. Leur Bordeaux Clos des Arbories 2008, qui bénéficie d'un élevage en barriques de 6 à 8 mois, au nez légèrement épicé, développe des tanins bien présents qui commencent à se fondre, de très bonne bouche comme le Clos des Arbories cuvée Luna 2010 (6,50 à 9,90 € environ). C'est bien et c'est bon. Pas d'hésitation, donc.
M. et Mme Bernard Furet
20, rue Léo Lagrange
33240 Lugon
Tél. : 05 57 84 83 53 et 06 84 51 15 00
Fax : 05 57 84 05 14
Email : clos.arbories@orange.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine de NALYS


Un Domaine d’une cinquantaine d’hectares regroupé sur 3 parcelles : La Crau, Le Bois Sénéchal et Grand Pierre. Le domaine est l’une des rares propriétés comportant encore les 13 cépages de l’appellation. C’est l’un des plus anciens Domaines de Châteauneuf-du-Pape, il apparaît déjà dans des documents de 1633.
Une référence avec ce Châteauneuf-du-Pape Réserve 2010, tout en couleur, très aromatique, avec des notes subtiles d’humus et de petits fruits rouges surmûris, gras et ferme, tout en bouche, de garde, évidemment. Le Châteauneuf-du-Pape cuvée Le Châtaignier rouge 2010, assemblage à 96% de Grenache et une pointe de Mourvèdre, provenant des plus vieilles vignes du domaine, marqué par son terroir, est gras et parfumé, tout en bouche, aux connotations de cassis et de poivre, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, d’excellente évolution. 
Excellent Châteauneuf-du-Pape Classique blanc 2012, mêlant nervosité et gras, un vin au nez délicat, fin et persistant, où l’on retrouve des notes de fleurs fraîches, de coing et de noisette, d’une finale chaleureuse (16 e). Le Châteauneuf-du-Pape Classique rouge 2011, de bouche structurée, est d’une belle harmonie, un vin aux arômes d’épices et de fruits noirs, très équilibré et généreux en finale. Et il y également ce Châteauneuf-du-Pape Eicelenci blanc 2011, de belle teinte, ample et très harmonieux, qui sent les noisettes et la pêche blanche, de bouche suave, que je vous conseillle aussi bien sur des ris de veau aux morilles qu’avec un consommé de homard en demi-gelée.

Route de Courthézon BP39
84230 Châteauneuf-du-Pape
Tél. : 04 90 83 72 52
Fax : 04 90 83 51 15
Email : contact@domainedenalys.com
www.domainedenalys.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Clos SAINT PIERRE


Véritable renaissance pour ce vignoble de 4,5 ha depuis sa reprise en 2009 par les propriétaires actuels. Il est en cours de reconversion bio et tout est mis en œuvre pour exploiter le potentiel des terroirs, dans le respect de la tradition vigneronne. La petite surface du vignoble permet une approche artisanale et artistique.
Remarquable Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Urbi 2013, parts égales de Grenache et de Syrah (40% chacun) avec 20% de Mourvèdre, typé et bien complexe, de bouche puissante, riche et parfumé, aux connotations discrètes de fruits macérés et d’humus, harmonieux, très bien charpenté (40 €). Le 2011, de bouche structurée, d’une belle harmonie, un vin aux arômes d’épices et de fruits noirs, est très équilibré et généreux en finale. 
Beau 2010, intense en couleur comme en arômes, qui fleure bon les fruits mûrs et les épices, avec cette pointe réglissée au palais, un vin aux tanins bien fermes et soyeux à la fois, de garde, évidemment. Le 2009 est de couleur intense, parfumé (cassis, poivre), un vin riche, puissant en bouche, aux tanins présents et savoureux à la fois, d’une jolie finale persistante, légèrement épicée, un vin typé, de bouche généreuse, d’excellente évolution.
Le Châteauneuf-du-Pape rouge 2012, une cuvée toujours en barriques lors de ma dégustation en Juin, mise en bouteilles prévue avant l’été, cela fera donc 24 mois d’élevage contre 12 sur les millésimes précédents, le vin dégage un nez intense de fruits rouges et d’épices aux accents de garrigue, de bouche corsée où l’on retrouve la fraise des bois cuite, un vin typé, coloré et parfumé.
On se fait aussi plaisir avec le Châteauneuf-du-Pape blanc Orbi 2014, 40% Grenache, 40% Roussane et 20% Clairette, de bouche puissante, riche en bouquet, très harmonieux, bien typé, aux connotations de fruits secs et de petites fleurs (42 €).
Profitez de leur maison d’hôtes La Muscardine, dans une ancienne maison vigneronne du XVIIIe siècle, qui possède une très belle cave voutée où vieillissent en barriques les vins.
Carole et Pierre Perveyrie
Château des Secrets - 2 527, Chemin blanc
84100 Orange
Tél. : 06 36 85 66 32 et 06 10 29 50 25
Fax : 04 90 34 40 25
Email : clos.saintpierre1@gmail.com
www.vinsdusiecle.com/clossaintpierre

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012

 



Château LAROQUE


Château BOURSEAU


Château PIRON


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Sylvain MOSNIER


Domaine GOURON


Château VAISINERIE


SCHAEFFER-WOERLY


Château Les GRAVES de LOIRAC


Château BICHON-CASSIGNOLS


Château GRAND-MOULIN


DOMAINE JOST


Château LAFLEUR du ROY


Château BOVILA


Château de PIOTE


Cru D'ARCHE-PUGNEAU


Château des GRAVIÈRES


Château BELLES-GRAVES


Château LARRAT


Château SAINT AHON


Earl POIRON-DABIN



DOMAINE DE LA CASA BLANCA


HENRY NATTER


DOMAINE LES TERRES DE MALLYCE


CHATEAU FABAS


CHATEAU LAROQUE


CHARLES SCHLERET


DOMAINE PICHARD


CLOS TRIMOULET


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


DOMAINE TROTEREAU


CHAMPAGNE GOSSET


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


CHATEAU DE BEAUREGARD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales