Millesimes.info

Edition du 09/08/2016
 

CHATEAU DU GRAND BOS

Référence

Château du GRAND BOS

un authentique cru bourgeois


Situé au rang de 1er Grand Vin Classé au classement du Guide DUSSERT-GERBER 2013, le Château du Grand Bos fait des vins de Graves depuis le XVIIe siècle. Le lieu, vignoble de clairière entouré de bois de chênes, de pins maritimes, de châtaigniers et d’acacias sur 30 ha d’un seul tenant, est un espace de paix et de sérénité que nulle vision d’habitation étrangère ne vient polluer. La demeure, bordée par un parc où se remarquent des arbres centenaires, est un modèle de sobre harmonie, avec ses ailes de communs entourant une cour carrée fermée par une grille. La première construction du XVIIe siècle a fait l’objet de restaurations à deux reprises, en 1771 et en 1988, et seulement 9 familles ont possédé ce “Bourdieu” (dès le moyen-âge à Bordeaux, le Bourdieu est un domaine à vocation viticole et vinicole fondé par les Bourgeois de Bordeaux et commandé par une demeure souvent de belle architecture entourée de ses communes) depuis la fin du XVIIe siècle jusqu’à nos jours, dont celles des CROZILHAC, à la fois Bourgeois de Bordeaux et Seigneurs de Lescaley et de Laguloup, de 1650 à 1830. Aujourd’hui, la famille VINCENT-ROCHET, amoureuse de la nature, entourée d’une équipe où s’allient compétence, jeunesse, et expérience, met sa passion et son talent dans la culture traditionnelle de ses vignes et dans l’élevage de ses grands vins en associant la tradition rigoureuse du Bordelais à la modernité qui permet de maîtriser soigneusement leur vinification et leur vieillissement. Comme tous les vins de l’AOC GRAVES, ceux du Grand Bos sont obligatoirement des vins d’assemblage, les monocépages étant interdits. Les BLANCS sont majoritairement de sémillon (la douceur, l’aptitude au vieillissement), suivi par le sauvignon (le fumé), avec un faible pourcentage de muscadelle (la saveur légèrement musquée). Les deux premières années, ils ont de la fraîcheur, de la minéralité, et des arômes rappelant des fleurs ou des fruits, apportés par les variétés cultivées. Entre la deuxième et la troisième année, il y a une période de quelques mois où ils peuvent se fermer. Après cela, ils vont voir le fruit s’estomper et acquérir le bouquet qui se prolongera en s’affinant pendant environ 5 à 7 ans. Ensuite apparaissent des saveurs de type Xérès que certains apprécient mais que d’autres n’aiment pas. À chacun de décider s’il recherche ces saveurs particulières ou s’il préfère boire ses blancs dans les cinq ans. Les ROUGES sont équilibrés entre le cabernet-sauvignon (la finesse aromatique, la pureté) et le merlot (la rondeur, le corps) avec un petit apport de ce merveilleux cépage qu’est le petit verdot (la vivacité, la puissance, la subtilité aromatique et l’aptitude au vieillissement). Eux aussi ont leur période de jeunesse où le fruit domine tandis que les tanins sont très présents, période qui dure de 3 à 5 ans. On peut aimer goûter un vin jeune. Ensuite arrive la période de maturité avant la plénitude qui survient entre 5 et 10 ans selon les millésimes où le bouquet se substitue au fruit avec des nuances de grillé, de rôti, d’épices, de venaison ou de sous-bois. Au-delà, c’est l’apogée où les tanins se fondent peu à peu complètement et où les saveurs en bouche se font plus complexes. Au Grand bos, même dans les millésimes moyens les vins se gardent au moins 10 ans et pour les bonnes années, ils atteignent 20 ans sans problème dans une bonne cave. Les vins rouges doivent être bus à une température de 16 à 17°C, et les vins blancs entre 7 et 9°C et jusqu’à 10 à 12°C pour des vins plus vieux. Nous préconisons de les transférer sans brusquerie dans une carafe, ce qui permet d’éliminer avec les dernières gouttes le dépôt naturel cristallisé au fond de la bouteille et surtout de favoriser, par l’aération, l’émergence du bouquet. C’est cette dernière raison qui nous conduit à conseiller aussi le carafage pour des vins jeunes. Voici quelques commentaires sur les divers millésimes qui sont tous différents : Rouge 2005 : robe sombre, grenat aux reflets violine. Nez riche et complexe aux notes de fruits (cerise), de poivre et de sous-bois. En bouche, structuré, ample, équilibré. Finale longue et majestueuse. Rouge 2008 : robe pourpre profonde et dense. Nez épanoui, complexe et riche (baies noires, vanille). En bouche, structure maîtrisée, onctuosité, complexité (cassis, mure), pleine et fondue à la fois. Finale ample et expressive. Rouge 2009 : robe moirée, reflets rubis profond. Nez capiteux à nuances réglisse/caramel. En bouche, puissant et charnu, structuré, aux tanins serrés avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois). Bonne persistance. Rouge 2010 : robe sombre somptueuse. Nez épanoui, osmose entre les fruits et les tanins serrés et fins. En bouche corps robuste et savoureux, sur les fruits rouges et noirs bien mûrs, la réglisse et le caramel. Très bel équilibre, finale longue et savoureuse. Rouge 2011 : belle robe sombre aux reflets cerise, nez doux, agréablement persistant très légèrement épicé avec une petite touche cannelle. Attaque ronde et puissante amenant un corps long, charnu et capiteux. Des tanins présents sans être agressifs donnent une bonne longueur. au palais. Rouge 2012 : robe grenat à reflets limpides et brillants. Nez boisé sur des arômes de fruits rouges et noirs, marqués par d’élégantes notes de vanille et d’épices. Après une attaque gourmande, franche et ronde, apparaissent des arômes toastés et vanillés avec des tanins puissants qui soulignent une finale longue et savoureuse. Blanc 2011 : couleur jaune-vert superbe, brillante, lumineuse. Nez intense de fruits secs (amande, figues) et d’agrumes (écorce d’orange et de citron) évoluant vers des nuances plus exotiques (mangue, ananas). En bouche attaque fraîche et délicate. Évolution grasse, acidulée, reflet fidèle du nez fruits secs et agrumes. Bon équilibre avec une finale légèrement minérale, superbe longueur. Vin alliant tradition et terroir. Blanc 2013 : robe pâle à reflets verst brillants. Nez vif, élégant, floral, net, sur les agrumes. Bouche fraîche, grasse, fruitée. Très belle finale, ample et persistante.

   

CHATEAU DU GRAND BOS

André Vincent

33640 Castres
Téléphone : 05 56 67 39 20
Télécopie : 05 56 67 16 77
Email : chateau.du.grand.bos@free.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT VAL DE LOIRE BLANCS
e_val_de_loire_blancs.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR

VOUVRAY
ROCHEVILLE (S)
Clos de L'ÉPINAY (V)
LA PALEINE (S)
CAPITAINE
AUBERT (V)
LA GUILLOTERIE (S)
GAUTERIE (A)
LA VARIERE (S)
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY


André DEZAT (S)
GITTON (S)
NATTER (S)
Daniel REVERDY (S)
SARRY (S)
BAUDIN (PF)
CHASSEIGNES (S)
ERMITAGE (MS)
MARTIN (S)
MILLET (S)
BARILLOT (PF)
BLANCHET (PF)
CAVES POUILLY (PF)
CHAMPEAU (PF)
CREZANCY/CHEVREAU (S)
LANDRAT-GUYOLLOT (PF)
PABIOT (PF)
P'TIT ROY (S)
J.-M. ROGER (S)
PETIT (PF)
CLEF DU RECIT
COTTAT (S)
FOUASSIER (S)
GRALL (S)
S. DAGUENEAU (S)
Thierry VERON (S)
THIROT-FOURNIER (S)
SAUTEREAU (S)
FOURNIER (S)
LOUIS (S)
PICARD (S)
BONNARD (PF)
VATTAN (S)
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
COMMANDERIE (Q)
MALBÈTE (R)
MANDARD (T)
RENAUDIE (T)
TROTEREAU (Q)
BOUQUERRIES (Ch)
CHAISE (T)
CHARBONNIER (T)
LECOMTE
MONTIGNY (T)
MOELLEUX
AUBERT (V)
Clos de L'ÉPINAY (V)
LA VARIÈRE (B)
DANSAULT
L'ÉTÉ (CL)
GODINEAU (B)
ROCHETTES (CL)
FONTAINERIE (V)
HAUT PERRAYS (CL)
CREMANTS

BEAUREGARD
L'ETE
TARGE
BOUVET (S)
PETITE CHAPELLE
MUSCADET
AUTRES
MORILLEAU
POIRON-DABIN
COING SAINT-FIACRE
TOURLAUDIÈRE
BIDEAU-GIRAUD
COGNETTES
DURANDIÈRE
ELGET
ESPÈRANCE
PLESSIS GLAIN
R de la GRANGE
TOPAZE
HAUTE NOELLES



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
GAUDRELLE (V)*
PASSAVANT*
FOSSE SÈCHE (S)
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY
(A. ROBLIN (S))
TEILLER (MS)
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
MOELLEUX

(LEBLOIS (M)*)
GAUTHIER-LHOMME (V)
CREMANTS
PETIT CLOCHER*
AMANDIERS (S)
MUSCADET
AUTRES
GARNIERE*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY
(CR.-ST-LAURENT (S))
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
MOELLEUX
CREMANTS
(CHAMPALOU (V))
MUSCADET
AUTRES

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château MIRE-L'ÉTANG


“Le Château Mire l’Etang est situé sur la bordure maritime et orientale du massif de la Clape, face au soleil levant, nous précise Bernard Chamayrac. Son vignoble très ancien implanté au milieu d’une garrigue envahissante, s’étale en terrasses surplombant la Méditerranée. Son terroir unique, issu de sols arides et caillouteux, est fortement impacté par la sècheresse mais il doit son originalité à la mer méditerranée toute proche, qui grâce à ses effluves marines rééquilibre ce climat particulièrement exigeant. En 2015, première récolte de la nouvelle appellation La Clape. Le comité national de l’INAO a validé définitivement au mois de juin dernier l’appellation communale La Clape, pour les vins rouges et blancs, reconnaissance du travail des vignerons et d’un terroir exceptionnel. Et pour une première, quelle réussite ! Si dans un premier temps, la Méditerranée et ses entrées maritimes un peu trop récurrentes en fin d’été ont considérablement affaibli le potentiel du raisin qui tardait à exprimer sa maturité optimale, le retour mi-septembre d’une décade de tramontane a fait basculer ce millésime normal en vendanges d’exception, au même niveau que l’incomparable année 2011. En vente en 2016 : en AOC Languedoc La Clape, le rouge 2013 Réserve du Château, le rouge 2014 Cuvée des Ducs de Fleury et le rouge Tradition 2014, et, en AOC Languedoc, le rosé Gris 2015.” Voilà un superbe Coteaux-du-Languedoc La Clape rouge Réserve du Château 2013 (50% Syrah, 30% Mourvèdre, 20% Grenache noir, sur sol argilo-calcaire, élevage en fûts de chêne neufs durant 12 mois, cuvaison longue de 4 semaines), avec des notes de prune et de poivre, aux tanins fermes et mûrs à la fois, un vin dense et persistant. Le Coteaux-du-Languedoc La Clape rouge cuvée des Ducs de Fleury 2013, 70% Syrah, 15% Mourvèdre, 15% Grenache noir, au nez dominé par la garrigue et la cerise noire, avec ces notes persistantes de fumé, de cassis et d’épices, est idéal avec une fricassée de lapin ou des alouettes rôties à la polenta. Goûtez le Coteaux-du-Languedoc La Clape blanc cuvée Aimée de Coigny 2015, 55% Roussane, 40% Bourboulenc, 5% Grenache blanc, parfumé (agrumes, noisette), de belle couleur, avec ces nuances de fruits secs persistantes, de bouche nerveuse et dense à la fois, et le Languedoc rosé cuvée Gris, Grenache noir, Cinsault et Mourvèdre, tout en finale, avec ces nuances de fleurs fraîches et de framboise mûre.

Philippe et Bernard Chamayrac
Route des Vins
11560 Fleury-d'Aude
Téléphone :04 68 33 62 84
Télécopie :04 68 33 99 30
Email : mireletang@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-mire-letang.com

Domaine STOEFFLER


Un domaine entièrement en culture biologique depuis 2000 (complété entre temps par la biodynamie). La pureté, l’équilibre et la personnalité dans chacun des crus sont privilégiés, et la même attention est portée à tous les vins du plus simple Sylvaner aux vins les plus nobles : maîtrise de rigueur et des rendements (travail du sol et amendements organiques pour la vie du sol, recherche de petits raisins bien mûrs), récolte manuelle, pressurage doux et lent, fermentation naturelle (entre 1 et 6 mois), aucun adjuvant de vinification. Sulfite uniquement avant la mise en bouteilles pour les vins secs. Élevage sur lies fines avec bâtonnage (environ 1 an en foudre de chêne), très légère filtration avant mise en bouteilles. Excellent Riesling Grand Cru Kirchberg de Barr 2013, alliant des notes florales et fruitées, franc au nez comme en bouche, un vin puissant, de bouche pleine. Le Pinot noir Salzhof Nature 2013 est d’une belle couleur grenat pourpre, très parfumé, harmonieux, au nez de mûre et de sous-bois, un vin bien corsé. Le Gewurztraminer 2013, suave et sec à la fois, est un vin puissant et corsé, où s’entremêlent les épices et les fleurs fraîches, tout en bouche, de finale fraîche et fruitée. Joli Pinot gris lieu-dit Salzhof 2013, très agréable, plein de charme, alliant puissance et finesse, au nez intense de rose et d’amande.  Beau Gewurztraminer Grains Nobles 2011, ample, classique, un vin développant des arômes de coing, de miel et de fruits confits, qui associe finesse et structure.

Vincent Stoeffler
1, rue des Lièvres
67140 Barr
Téléphone :03 88 08 52 50
Télécopie :03 88 08 17 09
Email : info@vins-stoeffler.com
Site personnel : www.vins-stoeffler.com

Château HAUT FERRAND


Il y a 80 ans, Fernand Gasparoux, corrézien de souche et alors négociant en vins à Libourne, fit l’acquisition d’une propriété viticole de 4 hectares dans une petite appellation d’origine contrôlée, Pomerol, qui ne possédait pas encore sa notoriété actuelle. Son nom, Château Ferrand, provient de la présence abondante de crasse de fer dans son sous-sol. Les investissements soutenus et réguliers opérés depuis 30 ans permettent de disposer actuellement de locaux de vinification et d’élevage du vin des plus modernes. Le cuvier climatisé est équipé de cuves inox thermo-régulées rendant possible les différentes étapes qui conduisent du raisin au vin : macération, fermentations, extraction en utilisant les techniques de vinification les plus modernes, les plus performantes et les plus sûres. Quelque 250 barriques de chêne renouvelées par tiers chaque année permettent au vin de vieillir durant 12 à 18 mois en fonction des millésimes. Ce Pomerol 2013, très réussi, tout en couleur et en matière, avec ces notes persistantes de griotte et de fumé, aux tanins riches, d’un beau rubis foncé, est un vin dense et épicé au palais.  Excellent 2012, de bouche parfumée, riche et fondue à la fois, où se mêlent la framboise et l’humus, aux tanins soyeux, un vin ample, typé, charpenté comme il se doit, qui poursuit son évolution. Le 2011, tout en nuances aromatiques, où dominent la fraise des bois mûre et l’humus, est très bien élevé, dense, emplit bien la bouche. Très beau 2010, particulièrement savoureux, coloré et puissant, aux saveurs fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées, avec ce nez caractéristique d’épices et de sous-bois, exhalant des notes persistantes, aux tanins présents, de garde. Beau 2009, aux connotations caractéristiques de fruits frais, de cannelle et d’humus, ample, un vin corsé, ferme et persistant aux papilles, de très bonne évolution. Le 2008, de belle couleur, est charpenté, avec une dominante de fruits rouges et une pointe de fumé. Le 2007, très typé, charnu, est tout en bouche, aux tanins équilibrés, élégant. Leur Pomerol Château Ferrand 2012 (12 ha, 60% Merlot et 40% Cabernet franc), représente 75% de la production annuelle totale. Il est élaboré à partir de vignes situées sur les pentes sud du plateau de Pomerol où le sol est plutôt sablonneux. La proportion importante de Cabernet franc confère au Château Ferrand un bouquet floral et fruité. Le 2011 est intense, corsé, velouté, aux connotations subtiles de sous-bois et de truffe, aux tanins souples, un vin chaleureux. Le 2010 révèle un parfumde notes épicées et poivrées, une belle ampleur en bouche, aux tanins denses, remarquable, d’une finale persistante comme le 2009, déjà velouté mais qui demande un peu de temps pour dévoiler son réel potentiel.

Henry Gasparoux et Fils
Chemin de la Commanderie
33500 Libourne
Téléphone :05 57 51 21 67
Télécopie :05 57 25 01 41
Email : contact@chateau-ferrand.com
Site personnel : www.chateau-ferrand.com

CHAMPAGNE LAURENT-GABRIEL


En 1982, Daniel Laurent reprend l'exploitation familiale de ses parents. Son père ne produisait qu'une infime partie de sa récolte en champagne qu'il réservait à quelques amis et clients, le reste était vendu au négoce champenois, à la vendange en raisins. Dès l'automne 1982, il décide de produire son propre Champagne, avec l'aide de son épouse, et déposent leur marque actuelle "Champagne Laurent-Gabriel". Depuis 2001, Marie-Marjorie, leur fille les a rejoints. L'exploitation est très modeste, 2, 5 ha de vignes qui produisent environ 18000 bouteilles de Champagne par an. Les vignes sont situées sur deux terroirs 90% à Avenay Val d'Or classé 1er Cru et Avize classé Grand Cru. Remarquable Champagne cuvée Prestige Millésime 2000 (80% Pinot noir, 20% Chardonnay), issu d’une vinification sans fermentation malolactique et sans passage au froid, élevage environ 6 mois en fûts de chêne, où toute la complexité du Pinot noir, s’exprime, un Champagne généreux et élégant, de mousse persistante, très fruité, une cuvée d’une jolie intensité aromatique (brioche, pêche), ample au nez comme en bouche. Le Champagne brut Carte d’Or (75% Pinot noir, 15% Chardonnay, 5% Pinot meunier, provenant des années 2006 et 2007 et années de réserve), est tout en arômes, avec ce nez de petits fruits frais, de tilleul et d’amande, un beau Champagne suave, de mousse fine, mêlant rondeur et nervosité, tout en charpente, d’une belle finale. La cuvée Grande Réserve brut (75% Pinot noir, 15% Chardonnay, 10% Pinot meunier, année 2005 avec des vins de réserve, sans fermentation malolactique, sans passage au froid, et un passage de 4 à 6 mois en fûts de chêne), classique et bien équilibrée, de bouche fruitée, un Champagne très harmonieux, généreux et charmeur, puissant au palais.

EARL Laurent-Gabriel
2, rue des Remparts
51160 Avenay - Val d'Or
Téléphone :03 26 52 32 69
Télécopie :03 26 59 92 08
Email : champagnelaurent-gabriel@vinsdusiecle.com
Site : champagnelaurent-gabriel
Site personnel : www.laurent-gabriel.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine DOZON


Le vignoble de 24 ha se situe sur coteaux argilo-siliceux et argilo-calcaires exposés au sud et protégés au nord et à l'est par un massif boisé.
Beau Chinon rouge l'Exception 2008, la seule cuvée élevée en barriques de chêne de 8 à 9 ans, afin d'affiner la structure et apporter de la rondeur, est un vin avec ces notes caractéristiques et persistantes de cerise, de fumé et d'épices, aux tanins puissants mais très fins, complet et gras (9,30€). Le Chinon Clos du Saut-au-Loup 2011, sélection des plus vieilles vignes de 60 à 70 ans, macération longue et 18 mois d'élevage en cuves, est corsé et rond, avec des nuances de cerise noire, de structure à la fois riche et ronde (6,70€). Excellent Chinon cuvée Laure et Le Loup 2010, issu d'une sélection des plus vieilles vignes (plus de 50 ans), élevage 16 mois en cuves, joli vin qui a des connotations de fruits rouges et de sous-bois, bien en bouche, puissant, est riche en couleur comme en charpente. Le 2009 allie puissance et souplesse, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de fumé, de fraise des bois et d'épices, aux tanins mûrs (8,70€).

Eric Santier

LAURENT-GABRIEL


En 1982, Daniel Laurent reprend l’exploitation familiale de ses parents. Son père ne produisait qu’une infime partie de sa récolte en Champagne qu’il réservait à quelques amis et clients, le reste était vendu au négoce champenois, à la vendange, en raisins. Dès son arrivée, il a décidé de produire son propre Champagne, avec l’aide de son épouse, ils sont épaulés par Marie-Marjorie, leur fille.
Leur exploitation est très modeste, avec 2,5 ha de vignes situées sur deux terroirs : 90 % à Avenay-Val-d’Or, classé 1er Cru, et à Avize, classé Grand Cru. Limon superficiel argilo-calcaire 40 à 60 cm et sous-sol craie, avec de coulées de pierres meulières. Sud-sud-est. Vinification très traditionnelle, élevage en fûts (quelques mois) 30% de la production. Vinification du vin de base pour une partie en fûts pour l'élaboration de l'assemblage des cuvées. Pas de fermentation malolactique. L’exemple typique d’un Champagne provenant d’un terroir propre.
“En 2014, nous avons connu pluie et froid en juillet et août, puis soleil en septembre avec des températures chaudes et les fermentations sont parties rapidement, nous raconte Marie-Marjorie Laurent. Le degré moyen a été bon : 9,5/10° avec une acidité marquée. Les Chardonnays sont bien équilibrés, la parcelle de 1955 plantée en Pinot Noir nous a apporté une très belle surprise et nous la millésimerons sûrement. Les dégustations commencent pour avoir une idée des assemblages que nous réaliserons fin mai. Ventes en 2015 : Carte d' Or brut et Demi-Sec, Grande Réserve brut, Rosé brut.”
Remarquable Champagne cuvée Prestige Millésime 2000 (80% Pinot Noir, 20% Chardonnay), issu d’une Vinification sans fermentation malolactique et sans passage au froid, élevage environ 6 mois en fûts de chêne, où toute la complexité du Pinot Noir, s’exprime, un Champagne généreux et élégant, très fruité, une cuvée de bouche ample et parfumée (brioche, pêche), d’une finale très raffinée. 
Beau Champagne brut Carte d’Or, médaille d’Or Vignerons indépendant 2012, d’une jolie subtilité d’arômes où l’on retrouve des nuances de citron et de noix, dense et distingué à la fois. Séduisant rosé brut Premier Cru, un vin riche et distingué, de bonne bouche avec des notes de framboise, d’une belle robe rose soutenue. La cuvée Grande Réserve Premier Cru brut, au nez subtil et persistant, de jolie mousse, développe des arômes de pêche et de pain grillé au palais, tout en bouche, bien persistante.

Marie-Marjorie Laurent

Vignobles COUNILH et Fils


Plusieurs jolies bouteilles appréciées cette année, dont le Graves rouge 2011, de belle robe pourpre, bouche puissante, fin mais charnu, parfumé (griotte, humus...), un vin où l'intensité s'allie à la souplesse (10,50€), très réussi comme ce beau 2010, à dominante de fruits frais et d'humus, aux tanins puissants et moelleux à la fois, une réussite, de robe intense, au nez persistant, très équilibré en bouche, corsé et dense (12€). Le 2009, riche au nez comme en bouche, tout en finesse, aux tanins présents et savoureux, est légèrement épicé comme il se doit. Très séduisant Graves Blanc sec 2012, de bouche finement florale comme il se doit, avec des petites notes de pamplemousse et de lis, d'une belle harmonie, tout en finesse. Le Cérons 2006, tout en bouquet, fin et savoureux, dense et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de pain grillé, un vin qui s'accorde très bien sur une viande blanche (13,50€). C'est bien bon, et cela évite toute hésitation.

51-53, route des Graves
33640 Portets
Tél. : 05 56 67 18 61
Fax : 05 56 67 32 43
Email : counilhetfils@aol.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013

 



Domaine Pierre MAREY et Fils


Château BOURSEAU


Mas de DAUMAS-GASSAC


CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


Rémy MASSIN et Fils


Château du GRAND-CAUMONT


Château PIRON


Château LASCOMBES


Domaine BROBECKER


Domaine François BERTHEAU


Château de VIMONT


Château PONTAC GADET


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Domaine Pierre GELIN


Jacques ILTIS & Fils


Château LAFARGUE


Domaine de SARRY


Domaine du DRAGON


Jean-Yves LAROCHETTE


Domaine SEGUIN-MANUEL


GELAS


BARON ALBERT



SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE PICHARD


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


MAISON MOLLEX


DOMAINE GERARD TREMBLAY


CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


CHARLES SCHLERET


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales