Millesimes.info

Edition du 08/03/2016
 

ARNOUX & Fils

Patrimoine

ARNOUX & Fils

Un vignoble dans la Famille depuis 8 générations !


“Notre famille, précise Jean-François Arnoux, détient ce vignoble depuis 1717, depuis que le Seigneur de Lauris, fit don d’une parcelle à un ancêtre de la famille Arnoux, Pierre Bovis, le 13 avril 1717 pour être exact. Depuis ce jour, le vignoble s’est transmis de père en fils depuis 8 générations. Jusqu’au début du XXe siècle, il y avait de la polyculture avec notamment beaucoup de maraîchage dans la région. Mon grand-père Aimé, qui est né en 1901, a développé le vignoble et, en 1936, a créé la Cave du Vieux Clocher. Aujourd’hui, Jean-François s’occupe de la partie commerciale et de l’export, Marc, l’œnologue de la famille, s’occupe de toute la partie technique, vignes et vinification. La propriété familiale s’étend sur 40 hectares en appellation Vacqueyras. “Nous avons nos vignes plantées sur un joli terroir de garrigue situé au début du plateau qui redescend vers Courthézon, poursuit Jean-François Arnoux. Un beau sol constitué des célèbres galets roulés (commencement du prestigieux terroir de Châteauneuf-du-Pape), qui restituent la nuit la chaleur emmagasinée pendant la journée, permettant ainsi aux baies, une maturation optimale. Ce terroir est particulièrement adapté à la production de vins rouges. Nous sommes aussi vinificateurs et achetons des raisins que nous vinifions dans nos chais, ce qui nous permet d’avoir une gamme complète des vins de la Vallée du Rhône. Nous avons su marier le traditionnel et le modernisme indispensable, avec un cuvier traditionnel, des cuves béton, des foudres, des pressoirs pneumatiques, éraffloirs... Nous avons une cuve tronconique qui se révèle être un atout qualitatif important et récoltons à la main pour préserver au maximum la qualité des raisins. Nous avons notre propre typicité comme l’illustre si bien notre Cuvée 1717. Une sélection de nos meilleurs terroirs, avec un assemblage de vieilles vignes, un vin “haut de gamme” et confidentiel (5000 bouteilles par an). Nous l’élevons en barriques de bois neuf pour l’arrondir mais tenons absolument à garder la fraîcheur du fruit, même si nous recherchons sur l’élevage toute la noblesse du bois, avec des arômes de torréfaction, café, moka, pain grillé et de bois précieux. Nous aimons les vins très aromatiques, sur le fruit avec des tanins enrobés plutôt souples. Des vins charpentés, bien typés, avec une couleur très foncée noir-violet, de la structure et aptes au vieillissement. Des vins authentiques, vinifiés traditionnellement, nous sommes d’ardents défenseurs du terroir et laissons s’exprimer ses notes si caractéristiques (cerise noire, mûre, cassis). On retrouve aussi dans nos vins des notes d’épices, d’herbes de garrigue, de poivre frais, de réglisse... typiques des vins de Vacqueyras. Nos vins sont riches, puissants, les tanins sont soyeux, élégants, ce sont des vins amples en bouche mais qui expriment toute la fraîcheur du fruit. Marc Arnoux ajoute : “Mon frère et moi sommes nés dans ce milieu vigneron qui se succède depuis de nombreuses générations et nous avions à cœur de perpétuer la tradition familiale. Dès notre plus jeune âge, nous avons connu la passion d’élaborer et d’élever le vin. Tout ce savoir-faire transmis par nos aïeux est précieux, c’est un métier passionnant. Nous travaillons aussi en mémoire d’eux, comme en témoigne la Cuvée Jean-Marie Arnoux, que nous avons dédiée à notre père décédé en 2001. Nous utilisons avec modération la technologie car nous souhaitons conserver le caractère de nos vins, les techniques modernes bouleversent parfois la typicité des crus. Nous égrappons totalement ou partiellement les raisins selon le type de cuvée ou le millésime pour éviter les goûts herbacés mais nous veillons aussi par ailleurs à conserver une bonne aptitude au vieillissement de nos vins. En Vacqueyras nous avons 4 cuvées : Cuvée 1717, Cuvée Seigneur de Lauris sélection vieilles vignes, Cuvée Jean-Marie Arnoux (assemblage 50% de vielles vignes et 50% de jeunes vignes), et la Cuvée Vieux Clocher issue de jeunes vignes, un vin gourmand et aromatique.” Notre commercialisation s’effectue pour moitié en France et moitié à l’export, poursuit Jean-François Arnoux. Dans l’hexagone, nos vins sont vendus dans le secteur traditionnel (grossistes, cavistes, restaurateurs et particuliers). Nous développons actuellement nos exportations vers la Chine qui apprécie beaucoup nos vins de caractère, nous sommes aussi présents au Japon, Corée, Singapour... et j’axe aussi mes efforts en Europe ainsi qu’au Brésil et aux États-Unis avec la création d’ambassadeurs de nos vins dans ces pays.”

   

ARNOUX & Fils

Marc et Jean-François Arnoux
Cave du Vieux Clocher
84190 Vacqueyras
Téléphone : 04 90 65 84 18
Télécopie : 04 90 65 80 07
Email : info@arnoux-vins.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT VAL DE LOIRE BLANCS
e_val_de_loire_blancs.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR

VOUVRAY
Clos de L'ÉPINAY (V)
CAPITAINE
AUBERT (V)
LA GUILLOTERIE (S)
LA PALEINE (S)
GAUTERIE (A)
LA VARIERE (S)
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY


André DEZAT (S)
GITTON (S)
NATTER (S)
Daniel REVERDY (S)
SARRY
BAUDIN (PF)
BARILLOT (PF)
BLANCHET (PF)
CAVES POUILLY (PF)
CHAMPEAU (PF)
CREZANCY/CHEVREAU (S)
LANDRAT-GUYOLLOT (PF)
PABIOT (PF)
P'TIT ROY (S)
J.-M. ROGER (S)
PETIT (PF)
Thierry VERON (S)
SAUTEREAU (S)
BONNARD (PF)
A. ROBLIN (S)
VATTAN (S)
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
COMMANDERIE (Q)
MALBÈTE (R)
MANDARD (T)
RENAUDIE (T)
TROTEREAU (Q)
CHAISE (T)
CHARBONNIER (T)
LECOMTE
MONTIGNY (T)
MOELLEUX
Clos de L'ÉPINAY (V)
LA VARIÈRE (B)
DANSAULT
AUBERT (V)
L'ÉTÉ (CL)
GODINEAU (B)
ROCHETTES (CL)
FONTAINERIE (V)
HAUT PERRAYS (CL)
CREMANTS

BOUVET (S)
PETITE CHAPELLE
MUSCADET
AUTRES
MORILLEAU
POIRON-DABIN
BREUIL DE SEGONZAC (igp)
COING SAINT-FIACRE
TOURLAUDIÈRE
HAUTE NOELLES



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
GAUDRELLE (V)*
FOSSE SÈCHE (S)
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY
Alain GIRARD (S)*
ERMITAGE (S)
LOUIS (S)
S. DAGUENEAU (S)
FOUASSIER (S)*
GRALL (S)*
TEILLER (MS)
PICARD (S)
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
MOELLEUX

(LEBLOIS (M)*)
GAUTHIER-LHOMME (V)
CREMANTS
AMANDIERS (S)
MUSCADET
AUTRES
COGNETTES*
ELGET
ESPÈRANCE
MÉNARD-GABORIT
PLESSIS GLAIN
R de la GRANGE
TOPAZE*
BIDEAU-GIRAUD
GARNIERE*
DURANDIÈRE*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY
(CR.-ST-LAURENT (S))
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
MOELLEUX
CREMANTS
(CHAMPALOU (V))
MUSCADET
AUTRES

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château de BEAUPRÉ


Propriété de la Famille Double depuis 1855, le Château de Beaupré est conduit aujourd'hui en Agriculture Biologique sous la houlette de Phanette Double, 5e génération à la tête du domaine. Aidée par son frère Maxime au commercial, Phanette a su perpétuer la tradition des rouges racés et élégants qui résultent de l'assemblage de vieilles vignes de Cabernet-Sauvignon et de Syrah comme ce Coteaux-d’Aix-en-Provence Collection du Château rouge 2011, médaille d’Argent à Paris, dominé par la fraise des bois mûre, la griotte et l’humus, associant finesse et concentration, un vin charnu, d’une belle longueur, aux tanins équilibrés. Pour les rosés et les blancs, des vendanges nocturnes permettent de conserver une bonne fraîcheur ainsi qu'une palette aromatique délicate. Des investissements en cave ont été consentis afin d'améliorer la qualité des vins (pressoir dernière génération, cuves thermo-régulées). Les vins sont agréés Bio depuis 2013. Cela donne ce Coteaux-d’Aix-en-Provence rosé 2014, de robe brillante, au nez délicat de lis et de fruits frais, un vin tout en rondeur et persistance comme le blanc 2014. Plus dense, le Collection blanc 2013, médaille Or à Mâcon, dégage des notes de pêche et de noix, et une bouche subtile et dense.

Marie-Jeanne, Christian et Phanette Double
D7
13760 Saint-Cannat
Téléphone :04 42 57 33 59
Télécopie :04 42 57 27 90
Email : contact@beaupre.fr
Site personnel : www.beaupre.fr

Domaine des 7 VIGNES


Une famille de vignerons depuis 1684. C’est la 9e génération qui exploite ce domaine de 6 ha. Le nom des 7 Vignes correspond aux 7 cépages alsaciens. Ici, la philosophie culturale et de travail peut se résumer ainsi : “un peu de patience, une pointe d’observation et un zeste de bon sens.” On retrouve cela, en effet, dans le Pinot gris 2013, qui mêle intensité aromatique et persistance, avec des notes de fleurs blanches et de noisette, de belle bouche. Excellent Riesling 2012, de robe jaune clair, complexe avec ces notes de petits fruits secs et de rose, tout en finesse et en arômes, comme le Sylvaner Saveurs d’Automne 2012, aux connotations de poire et de genêt, d’une belle persistance aromatique, mêlant élégance et structure, de belle robe, ferme et suave en bouche. Le Pinot Auxerrois Vieilles Vignes Fût de Chêne 2013, au bouquet fleuri, a ces notes d’amande et d’épices, alliant souplesse et charpente, un vin riche, d’une jolie finale. Le Gewurztraminer 2012, est séduisant, au nez concentré où dominent la pêche et les petits fruits secs, tout en arômes, d’une belle longueur au palais. Beau Riesling cuvée des Sables 2011, harmonieux, aux senteurs de fruits blancs, d’une belle élégance et d’une grande richesse aromatique en finale, ferme et suave. Le Muscat 2013, très séduisant, riche en bouquet, aux notes de fruits secs et de petites fleurs, avec des nuances de pêche fraîche en bouche, est un vin savoureux comme le Pinot noir 2012, corsé, associant souplesse et complexité aromatique, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de groseille. Succulent Riesling Vendanges Tardives 2007, médaille d’Or au concours des Vignerons Indépendants, d’une grande suavité au nez comme en bouche, complexe avec ces nuances de pain brioché, de fruits secs et de petites fleurs, très persistant. Le Crémant d’Alsace brut est également une réussite, de mousse fine, d'une belle harmonie.

Emmanuel Saouliak
102, route des Vins
67680 Nothalten
Téléphone :03 88 92 45 73
Télécopie :03 88 92 62 49
Email : domaine.saouliak@orange.fr

Clos LABARDE


Le vignoble (4,6 ha) est planté à l’est de Saint-Émilion, sur un coteau argilo-calcaire. Les méthodes de culture sont à l’ancienne : labour et pas de désherbant, les vendanges sont faites manuellement, les grappes triées sur tapis et éraflées, le chai a été rénové, parfaitement équipé pour pratiquer des cuvaisons longues contrôlées par thermorégulation. L’élevage dure de 18 à 22 mois dans des barriques de chêne dont 1/3 renouvelé chaque année. “Si le 2013 est une petite année correcte, avec des vins agréables à boire rapidement, nous explique Nicolas Bailly, le millésime 2014 est nettement au-dessus, à tous points de vue : un vin volumineux, structuré, concentré, aromatique avec une bonne acidité. Ventes en 2015 :  les 2012 à l'exportation, les 2009 et  2010 aux particuliers.” On se fait toujours plaisir avec son Saint-Émilion GC 2011, de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez distingué et persistant de fruits noirs et d'épices, aux tanins bien enveloppés, un vin puissant, de belle matière.  Le 2010, aux tanins mûrs mais tout aussi riches, est dominé par le cuir, le cassis et la framboise, charnu, tout en opulence, de garde. Le 2009 est remarquable, de robe grenat intense, équilibré, aux notes de cassis bien mûr, avec des nuances fumées, puissant, corsé, un vin qui commence à se fondre, vraiment excellent. Le 2008 se goûte très bien aujourd’hui, de belle robe pourpre, dégageant un nez subtil avec ces connotations de cassis mûr et de truffe, un vin fondu mais riche au palais, tout en charpente. Tout en charme également, le 2007, long en bouche, au nez légèrement épicé, est un vin avec des notes spécifiques et persistantes de mûre, de bouche pleine.

Nicolas Bailly
Bergat
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 43 39
Télécopie :05 57 74 40 26
Email : nicolasbailly.closlabarde@sfr.fr

CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


Chamery, 1er cru au cœur de la Montagne de Reims est une belle image ! Notre famille qui avait déjà la passion du vin y est installée depuis le début du XVIIIe siècle. Nous appliquons depuis 1990 la viticulture intégrée : un état d’esprit dont l’objectif est de respecter l’environnement et de participer au mouvement du développement durable. Nous soutenons que notre activité se doit de respecter l’environnement et de permettre d’y vivre de génération en génération : c’est là une histoire vraie. Notre vignoble de 4 ha a pour encépagement : Chardonnay, Pinot Noir, Pinot Meunier et de nouvelles plantations pour mettre en valeur d’anciens cépages (Pinot Gris ou Fromentot, Petit Meslier et Arbanne) qui se partagent ainsi harmonieusement les surfaces plantées. Nous sommes fiers de ce patrimoine pour rafraichir la mémoire ou exciter la curiosité mais aussi comme atout pour élaborer des cuvées entre cépages d’hier et d’aujourd’hui. Il faudra être patient pour découvrir ces trésors anciens. Le terroir champenois crée d’infinies variations et nous prenons en compte depuis toujours leurs caractéristiques puisqu’elles influent sur la typicité des raisins, donc de nos champagnes. Nous vinifions des vins à forte personnalité, des assemblages riches en complémentarités. Notre gamme de champagne est diversifiée : il faut pratiquer, essayer des champagnes différents et surtout les déguster. Le champagne a l’avantage de se marier à de nombreux plats : il demeure un Vin ! Nos tarifs se situent entre 15 et 25 € selon les cuvées (hors frais de transport). A votre appréciation mais à déguster avec modération : Champagne C. DE CHARDONNAY – Blanc de Blancs - 100 % chardonnay, Champagne C. DE PINOTS – Blanc de Noirs – 60 % pinot noir + 40 % pinot meunier, Champagne ROSE – 1/3 de chaque cépage, Champagne TERRE DE SABLES – Sélection de raisins issus de parcelles à sol sableux, Champagne MILLESIME 2000 – 30 % pinot noir + 10% pinot meunier + 60 % chardonnay, Champagne Cuvée Jean-Baptiste – 30 % pinot noir + 15 % pinot meunier + 55 % chardonnay, Champagne brut Nature - zéro dosage assemblage des 3 cépages. Toujours ravis de vous accueillir, vous serez toujours les bienvenus. Toutefois, pensez à nous joindre au +33(0)3.26.97.64.70 pour tout rendez-vous ou par courriel : champagne.perseval-farge@orange.fr

Isabelle et Benoist Perseval
12, rue du Voisin
51500 Chamery
Téléphone :00 33 (0)3 26 97 64 70
Télécopie :00 33 (0)3 26 97 67 67
Email : perseval-farge@vinsdusiecle.com
Site : perseval-farge


> Nos dégustations de la semaine

Paul DANGIN et Fils


Domaine familial créé au début du siècle, s'étendant sur plus de 33 ha plantés sur des sols d'argile blanche et de calcaire.
Excellent Champagne cuvée Prestige, (60% Chardonnay et 40% Pinot Noir), d'une belle acidité, d'une jolie finesse, de robe or soutenu, au nez puissant dominé par les fruits, de bouche vineuse et franche (18,40 €). Le brut cuvée Saint Cyr 2006, 100% Pinot Blanc (dit blanc vrai), est un Champagne puissant et corsé, suave et sec à la fois, où s'entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, très équilibré, tout en bouche. Le Champagne Carte Noire, pur Pinot Noir issu d'un assemblage de vieilles vignes sur les récoltes 2006 et 2007, de belle couleur jaune ambré, est un Champagne qui associe élégance et charpente, finesse et densité, avec des senteurs subtiles, aux notes de pain brioché et de fruits rouges mûrs. Le Carte Blanche, pur Chardonnay millésime 2007, tout en charpente, aux notes de rose, généreux et charmeur, associe distinction et fermeté, aux notes fruitées subtiles (14,90 €), très réussi comme la Cuvée Tradition Boisé, pur Chardonnay, également, une cuvée élevée en fûts de chêne, un vin où l'on retrouve des nuances de raisin mûr et de noix, de bouche vive, fine et complexe avec des saveurs d'agrumes frais, à déboucher aussi bien à l'apéritif que sur une dorade (16,90 €). Toujours sans hésiter.

Domaine CHAMPAGNON


Domaine de 16 ha, vendanges manuelles et vinification traditionnelle. Terroir d’arène granitique, coteaux exposés à l'est. Les vins sont conservés en cuves et 30% en fûts de bois.
Superbe Moulin-à-Vent 2014, médailles de Bronze Mâcon et d’Or Paris, tout en bouche, bien parfumé (griotte, cannelle), aux tanins équilibrés, à la fois puissant et souple, d’une belle finale (7,80 €). Remarquable 2014, avec ce nez de fruits surmûris et d’humus, aux nuances de framboise et de poivre, de bouche dense et persistante, une réussite. Le Chénas 2014, issu d’une vinification traditionnelle de 6 à 8 jours (élevage en foudres de bois), avec ce nez de griotte surmûrie, est complexe, tout en bouche, de couleur soutenue, aux tanins bien équilibrés, d’une charpente réelle (7,50 €). Savoureux Fleurie 2014, alliant rondeur et puissance en bouche, complexe et subtil à la fois, riche et bien équilibré, est un vin classique, qui sent la violette, la mûre et la cerise (7,50 €).
Patrick et Josiane Champagnon

Château BARRÉJAT


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine qui est l’archétype de ce que doit être un Madiran, un vin à la fois très puissant et épicé, mais aussi parfumé et souple, selon les millésimes. Un vin de garde en tout cas, qui n’a pas besoin de vinifications très sophistiquées quand il est issu d’un terroir digne de ce nom. Un vignoble de 27 ha totalement enherbé depuis 1960 est travaillé de façon traditionnelle avec des apports d’amendements organiques. Ebourgeonnage, effeuillage et Vendange En Vert sont pratiqués afin de limiter les rendements à 55hl/ha maximum. La réception de la récolte, effectuée manuellement, se fait dans des conditions optimales depuis 1996, année de construction d’une réception de vendange et d’un nouveau chai souterrain à barriques.
“Probablement originaire du Béarn, le Tannat, issu de la famille des Cotoides, est présent dans le Sud-Ouest depuis les Romains, précise-t-on Le terme Tannat vient de la langue d’Oc : tan “tanin”, c’est-à-dire tanné. Il se compose de grappes compactes, cylindriques avec deux ailerons, aux baies sphériques, de taille moyenne, bleu-noir à peau épaisse, colorée. C’est un cépage tardif et productif qui se complait et s’épanouit merveilleusement sur les terroirs de Madiran.”
“Si, en 2013, m’explique Denis Capmartin, les Vins ont moins de structure et seront à boire jeunes, en 2014, ils sont parfaits, arômes et structure sont réunis. En ventes en 2015 : les Madiran 2013 puis, à partir du 15 Octobre, les 2014.”
Vous allez exciter vos papilles avec ce superbe Madiran Rouge Extrême 2012, de couleur intense, au nez puissant marqué par des notes de fruits très mûrs (groseille, griotte) et de truffe, d’un grand équilibre, de garde (13,10 e, il les vaut largement). Le 2011 est charnu, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, au nez complexe où dominent la cerise noire et les épices, un vin tout en harmonie, gras et corsé. Exceptionnel 2010, de couleur pourpre, au bouquet développé avec des nuances fruitées et giboyeuses, de bouche dense qui développe des connotations de prune cuite et de cuir, un vin complet, aux tanins harmonieux, et d’excellente garde. 
Le Madiran rouge cuvée des Vieux Ceps 2013 est de robe intense, au nez persistant (griotte, violette), équilibré, gras, tout en bouche, aux tanins mûrs (7,20 e). Le 2012, tout en couleur et en matière, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, est fondu au palais, avec des tanins amples et une charpente solide. Savoureux 2011, au nez puissant avec des notes de cassis et de framboise cuite, de belle robe soutenue, tout en souplesse des tanins et complexité des arômes, avec des notes de groseille surmûrie en finale, bien corsé. Beau 2010, de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits des bois et de fumé, puissant et savoureux, aux tanins amples, d’excellente évolution.
Beau Pacherenc-du-Vic-Bilh doux 2012, pur Petit Manseng, élevé en fûts de chêne, associant nervosité et gras, au nez envoûtant et persistant, marqué par des notes de fleurs blanches et de brioche.
J’ai toujours un faible pour ce Pacherenc-du-Vic-Bilh sec 2014, tout en subtilité, où s’entremêlent des connotations d’amande, de poire et de bruyère, un vin très équilibré, d’une belle harmonie, de robe jaune clair (4,20 €).
Goûtez encore le Pacherenc-du-Vic-Bilh mœlleux cuvée Passion 2012, avec cette finale en bouche dominée par les agrumes confits, une réussite, particulièrement abordable (7 €), le Pacherenc-du-Vic-Bilh mœlleux 2013 (6 €), et le Côtes-de-Gascogne rosé 2014, vif, franc, au nez de fraise fraîche (3,60 €).
Denis Capmartin

> Les précédentes éditions

Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013

 



Cru LAMOUROUX


Château TOUR-du-ROC


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Château TROTTE VIEILLE


Domaine de L'R


Domaine de L'AMAUVE


Domaine La MEREUILLE


ELLNER


Château NOZIÈRES


Gérard TREMBLAY


VIDELOT


HAMM


Charles SCHLÉRET


Château PENIN


Château Le CAILLOU


Les Clos MAURICE


Château PLINCE


Domaine de SARRY



CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


LA BASTIDE BLANCHE


CHATEAU FABAS


CEDRIC CHIGNARD


CHAMPAGNE GREMILLET


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


CHATEAU DES PEYREGRANDES


DOMAINE TROTEREAU


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales